comment passer a l'action et arreter de procrastiner grace a la gamification

Comment passer à l’action : 9 leviers pour arrêter de tout remettre au lendemain

On ne va pas se mentir : l’organisation et la gestion du temps ne sont pas toujours des sujets super fun.

Or, le cerveau fonctionne au plaisir, avec l’hormone qu’on appelle la dopamine.

La gamification consiste à appliquer à des activités ou à des tâches du quotidien des mécaniques inspirées du monde du jeu (jeux vidéo, jeux de société…) pour activer nos leviers de motivation et réussir à passer à l’action.

En gros, le principe est de rendre les ToDo Lists mortelles plus fun et donc, de réduire la tendance à procrastiner et d’agir !

Il existe 9 sources de motivation. Chaque individu est réceptif à tous ces leviers, mais à des degrés différents.

Levier de motivation n°1 : le sens

Il s’agit du besoin de faire partie de quelque chose de plus grand que soi, de donner un sens à ce qu’on fait.

Pour l’activer, il faut identifier le but profond derrière la tâche à effectuer et la relier à vos valeurs, vos objectifs à long terme ou à l’impact qu’elle aura sur votre vie.

Je vous donne un exemple que j’évoque souvent : faire ses comptes et étudier son budget (activité qu’on a tendance à procrastiner) pour économiser en vue d’un super voyage (activité beaucoup plus attractive).

Pour une tâche donnée par votre patron, vous pouvez lui demander qui va utiliser les résultats de cette tâche ou en quoi elle contribue à un projet plus grand.

Levier n°2 : la possession

C’est l’envie de posséder des objets. Ici, vous êtes réceptive à l’obtention de badge ou de certificat.

Je ne sais pas si vous aviez ça aussi, étant enfant, mais en primaire, dès que j’étais sage ou que je répondais bien, j’avais une petite image. Et au bout de 10 petites images, j’avais le droit à une grande image…

C’est le même principe ! Rien que le fait de cocher la tâche réalisée ou de cocher la date du jour dans le calendrier, lorsque vous avez tenu une bonne habitude, peut vous motiver à continuer !

Dans le monde du salariat, ça peut être le nombre d’objectifs (hebdomadaires, mensuels, trimestriels…) que votre boss vous a fixé et que vous avez accomplis.

Vous pouvez aussi associer des points à vos tâches en fonction de la priorité et vous fixer un nombre de points à atteindre (supérieur à celui de la veille, par exemple). Vous avez ensuite la possibilité vous accorder une récompense au bout d’un certain nombre de points obtenus.

Cette technique est néanmoins à utiliser avec parcimonie : le but est de se challenger, pas de s’épuiser !

Levier n°3 pour passer à l’action : la rareté & la pénurie

Cela fait référence à la perception que quelque chose est précieux parce qu’il est rare ou difficile à obtenir.

Le fait de prendre conscience que votre temps est limité peut vous motiver à réaliser vos tâches prioritaires.

C’est ce levier que vous activez quand vous travaillez dans l’urgence jusque 3h du mat’ pour finir un rapport pour le lendemain.

Évidemment, ce n’est pas ce que je vous recommande 😅 mais vous pouvez, par exemple, vous fixer un temps limité ou une deadline pour réaliser une tâche.

Vous pouvez également faire un « contre-la-montre » : réaliser le maximum de petites tâches en 30 min chrono. Mais attention, cette méthode s’applique uniquement pour des tâches faciles ! Ne faites pas ça pour des tâches importantes, au risque de les bâcler…

Levier n°4 : l’immersion pour arrêter de procrastiner

L’immersion consiste à créer un environnement où vous pouvez vous concentrer pleinement sur la tâche.

C’est la recherche de ce fameux état de flow où vous êtes à fond et, quand vous levez la tête, vous vous dites “wow, déjà cette heure-là ?!”.

Pas de secret : pour y arriver, il faut éliminer les distractions, couper toutes les notifications et se mettre dans un environnement apaisant.

Bien sûr, ça peut être difficile si vous travaillez en open space, mais vous pouvez vous isoler dans une salle de réunion ou mettre vos écouteurs, par exemple.

Et si ce n’est pas dans la culture de votre entreprise, communiquez, encore et encore : “J’ai besoin de calme et de concentration pour effectuer telle tâche, je vais m’isoler pendant 1h”.

Personne ne vous reprochera de vouloir bien faire votre travail !

Levier n°5 : la créativité & l’autonomie

Ici, il s’agit de pouvoir faire les choses comme on le souhaite.

Ce besoin peut être répondu à 2 niveaux.

Tout d’abord, par vous-même. Avant de vous atteler à la tâche/le projet, demandez-vous quelles approches s’offrent à vous pour la réaliser et choisissez celle que vous préférez avant de passer à l’action.

En revanche, le pré-requis nécessaire est que votre boss vous laisse l’autonomie nécessaire pour atteindre un résultat donné.

N’hésitez pas à demander la latitude dont vous disposez par rapport aux actions pour réaliser la tâche ou à proposer d’autres chemins que celui imposé par votre patron.

Levier n°6 pour lutter contre la procrastination : la curiosité & l’imprévisibilité

C’est l’envie de découvrir de nouvelles choses et de ne pas savoir ce qui va se produire par la suite.

Pour cela, n’hésitez pas à sortir de votre zone du connu, à prendre de nouveaux projets/de nouvelles responsabilités.

Levier de motivation n°7 : l’aversion à la perte

Les individus sont souvent (et malheureusement, j’ai envie de dire), plus motivés par la peur de perdre quelque chose que par la perspective de gagner quelque chose.

Pour activer ce levier, envisagez les conséquences négatives de ne pas passer à l’action : retards, opportunités manquées, frustration, conflits

Levier n°8 : l’influence sociale pour passer à l’action

Vous avez besoin d’être connectée aux autres, de collaborer, d’échanger.

Pour vous stimuler, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez annoncer vos objectifs pour profiter de la pression sociale positive : maintenant que les autres le savent, vous ne pouvez plus faire machine arrière, car on va sûrement vous demander comment les choses avancent.

Et, encore mieux, identifier un partenaire d’objectif, avec qui vous pourrez vous challenger et suivre vos évolutions mutuelles !

Pensez également à rejoindre des groupes ou des communautés en ligne où vous pouvez échanger et recevoir des encouragements pour passer à l’action, par exemple.

Levier n°9 : la compétence & la maîtrise pour agir et avancer

On parle ici du besoin de s’améliorer, de se dépasser.

Fixez-vous des challenges, des objectifs un peu ambitieux pour réussir à vous motiver et à passer à l’action !

Prenez également du recul pour mesurer votre progression et les compétences que vous avez acquises et… N’oubliez pas de célébrer !

Vous l’aurez compris, la clé est de vous connaître pour savoir ce qui vous motive et vous aide à passer à l’action !

Pour le savoir, demandez-vous : est-ce qu’un des leviers et des exemples cités vous parle plus qu’un autre ? Parmi les tâches que vous faites sans vous faire prier, qu’est-ce qui vous plaît ?

L’observation est indispensable pour identifier vos leviers de motivation. Puis testez et adaptez, comme toujours !

Nous sommes tous de grands enfants et nous avons tous gardé cette envie de jouer, alors pourquoi ne pas en profiter pour avancer et arrêter de procrastiner ?!

Et vous, quels sont les leviers qui vous ont le plus parlé ?

SOS je suis débordée !
Retrouve clarté et sérénité en 5 jours

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi